2. L’équipe du film

Avec

Aissée et Fatouma 2* (sans mur)

Fatouma Diallo

«Si pendant longtemps j’ai souffert de mes cheveux, petit à petit j’apprends et j’arrive à les aimer, et à m’aimer. C’est ce que je veux pour toi, mon trésor : assume ta beauté.»

Jean Michel

Jean-Michel Petit-Charles

«Je suis né à Montreuil, originaire des Antilles, donc français depuis 4 siècles. Malgré ça on m’a toujours pris pour un Arabe.»

Yumi 2*

Yumi Fujimori

«Ce qui est drôle, c’est que même dans le doublage où l’on n’entend que les voix, la question de ma différence se pose encore. Je suis employée le plus souvent pour doubler des actrices d’origine asiatique. Au gré des films, je puis être chinoise, japonaise, vietnamienne ou coréenne… »

Malika

Malika Mansouri

«Une fille sera d’emblée vue comme une pauvre fille arabe, victime de ses grands frères, de son père, de sa culture, voire de sa religion. Moi j’ai toujours dit Non à ce statut de victime.»

Medy 1*

Mehdi Bigaderne

«Entrer au conseil municipal n’était pas l’étape la plus difficile. Savez-vous que beaucoup encore, ont du mal à accepter qu’un Français au nom et au faciès maghrébin brigue des fonctions républicaines ?»

Yaya 1*

Yaya Moore

«J’ai raboté mon accent de banlieue, j’ai changé de code vestimentaire. Peut-être faudrait-il aussi que je change de couleur de peau ?»

Sanaa 3*

Sanaa Saitouli

«Il y avait notre France à nous, celle de toutes les couleurs, que certains appelaient «ghetto» pour nous dénigrer. Et puis, il y avait la France de l’autre côté du pont, celle des riches, tous blancs, qu’on trouvait moroses. Père, te souviens-tu de cette journée lorsque tu m’avais accompagnée à l’école, de l’autre côté du pont ?…»

Alice 3*

Alice Diop

« A vous qui, sur le tournage de mon dernier film, n’avez pas voulu comprendre que j’étais la réalisatrice, vous n’avez parlé qu’à mon cadreur en persistant à me prendre pour l’assistante. Je voudrais vous raconter…»

Patrice 1*

Patrice Taraoré

«Tout avait commencé pour moi dès la maternité. La sage-femme avait dit à ma mère que j’avais la jaunisse. Maman lui avait répondu : Madame, il est plutôt métis !»

Rui 1*

Rui Wang

«Quelles que soient ma personnalité ou mes aspirations, je porte une étiquette avec tous les stéréotypes de l’homme asiatique : sage, travailleur, petit, asexué, souvent informaticien ou combattant d’arts martiaux, escroc ou exploité, toujours réservé, jamais séducteur!»

Jérémie

Jérémie Gaudet

«Personne dans la rue n’a protesté. Les gens nous regardaient comme à un spectacle. Forcément nous étions coupables de quelque chose pour être traités ainsi. Aujourd’hui je vais bien…»

ÉQUIPE DU FILM

Réalisation – Laurence Petit-Jouvet

Image – Claire Childéric

Son – Pascal Ribier

Montage – Caroline Detournay

Musique originale et création sonore – Martin Wheeler

Mixage et bruitage – Jean-Marc Schick (L’Atelier Sonore)

Etalonnage – Eric Salleron (Avidia)

Conception générique – Olivier Marquézy

Stagiaire générique – Camille Belloc

Montage son – Didier Cattin

Assistanat à la réalisation – Véronique Petit

Régie – Maëlig Cozic-Sova

Machinerie – Philippe Audron

Administration de production – Cinéciel

PRODUCTION

Production déléguée – Avril

En coproduction avec Arcadi Île-de-France dans le cadre du dispositif Passeurs d’images en Île-de-France

Productrice – Laurence Petit-Jouvet

Coproductrice – Claudie Le Bissonnais

Avec la participation de L’Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances – l’Acsé – Commission Images de la diversité, le Ministère de l’Intérieur – Direction de l’accueil, de l’accompagnement des étrangers et de la nationalité -, La Région Ile-de-France, La Ville de Paris – Mission Intégration – Lutte contre les Discriminations – Délégation à la politique de la ville et à l’intégration, La Ville de Montreuil, La Ville de Cergy, Open Society Foundations, Humanis, La Fondation Seligmann, La Fondation La Ferthé, L’Institut Randstad pour l’égalité des chances et le développement durable, Le Sénat au titre de la réserve parlementaire d’Esther Benbassa Sénatrice du Val-de-Marne, l’Assemblée Nationale au titre de la réserve parlementaire de Razzy Hammadi Député de la Seine -Saint-Denis, Trajectoires, Belleville en Vue(s), Avec le soutien de La bourse « Brouillon d’un Rêve » de la SCAM

LAURENCE PETIT-JOUVET

AUTEUR – RÉALISATRICE – PRODUCTRICE – DISTRIBUTRICE

Etudes universitaires à Paris, Los Angeles puis New York / Premières expériences à la télévision à WNBC New York, puis en radio à Europe 1 Paris. Depuis 1989, Laurence Petit-Jouvet travaille essentiellement sur des documentaires de création qu’elle écrit et réalise; depuis peu produit et distribue. Dans ses films on peut lire voyages, migrations culturelles, marges artistiques, identités singulières, exils intérieurs, altérité…

Femmes de Montreuil 2013. Laurence PETIT-JOUVET   19/12/12

«La ligne de couleur», documentaire 79’, 2014. Distribué nationalement en salle par AVRIL. Disponible en coffret bilingue (français-anglais) + un livret sur http://www.lahuit.com (Lettres filmées autour de l’assignation raciale)

«Correspondances», documentaire 58’, 2010 Distribué nationalement en salle par Les Films du Paradoxe. Disponible en coffret bilingue (français-anglais) + un livret sur http://www.filmsduparadoxe.com (Lettres filmées autour du travail réalisées avec des femmes maliennes à Montreuil, Bamako et Kayes)

« J’ai rêvé d’une grande étendue d’eau », documentaire 53’, 2003. Diffusion ARTE sélectionné, en compétition française au Festival du Cinéma Réel à Beaubourg en Mars 2003, par le Festival International Ciné-Vidéo-Psy de Lorquin 2003, dans la programmation officielle de la 6e édition des Rencontres internationales du documentaire de Montréal 2003, par la 5a Muestra Internacional Documental de Bogota 2003. Disponible en coffret (5 langues) + un bonus « L’ethnopsychanalyse » + un livret, sur http://www.abacaris-films.fr (Une consultation d’ethnopsychanalyse à l’Hôpital Avicenne de Bobigny)

« Off the road », documentaire 72′, 2001. Sélectionné en compétition au Festival Le Réel en Scène – Les Ecrans Documentaires de Val de Marne et Paris 2001, Festival Jazz à Mulhouse 2001, Festival Jazz d’Or de Strasbourg 2002, MC4 Production, MCM Classique Jazz- Muzzik et SF DRS (TV Suisse Allemande). Diffusions MUZZIK, SF-DRS, SAT 3 Disponible en coffret DVD et CD « OFF THE ROAD » sur http://www.roguart.com (Road Movie aux Etats-Unis en compagnie du contrebassiste Peter Kowald)

« Chicago improvisations », documentaire 83′, 2001. MC4 Production, MCM Classique Jazz- Muzzik Diffusions MUZZIK, SF-DRS, SAT 3. Disponible en coffret DVD et CD « OFF THE ROAD » sur http://www.roguart.com (Captation de quatre concerts et rencontres avec les musiciens)

« Regards de femmes », documentaire 26′, 1998. Diffusion La Cinquième (Trois femmes aveugles parlent de leur féminité)

« Bams et Moumy, jeunes filles africaines de Paris », documentaire 26′, 1997. Diffusion France 3 Nationale. ( Portraits croisés de deux jeunes filles vivant sur deux cultures)

« Allô la vie », documentaire 52′, 1996. Diffusion Planète. DVD disponible sur http://www.harmattantv.com (Huis clos, du côté des écoutants, à SOS Suicide)

« Femmes assises sous le couteau », documentaire 26′, 1995. Diffusions France 3 Nationale, TV Suisse, Planète. DVD disponible sur avril.films@numericable.com (L’excision en débat dans la communauté africaine installée en France)

« Les détectives », documentaire 52′, 1995. Diffusions Images+, C9 Télévision (Des détectives travaillent dans Paris)

« L’Arbre dans la Ville », documentaire 13′, 1992. Eurocréation. (Etranges présences de ces immenses masses de bois dans la ville)

« Le Pays Perdu », documentaire 52′, 1990. Diffusions Planète, YLE (Finnish Broadcasting Company) (Le développement des friches et du paysage rural spectacle en Europe)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s